une actualité

Les élus du Conseil Départemental du Haut-Rhin ont voté un second plan d’urgence « Territoire Actif et Solidaire ».

19 mai, 2020

Commission Permanente du Conseil départemental du Haut-Rhin

Pour faire face à la crise, les élus ont voté un second plan d’urgence « Territoire Actif et Solidaire ».

L’Assemblée départementale poursuit plus que jamais le déploiement de ses politiques en soutien direct aux acteurs des solidarités, à la culture et au patrimoine – secteurs particulièrement impactés par la crise sanitaire. Plus de 400 000 euros de subventions ont été attribués aux associations partenaires.

A l’issue de la séance, les Conseillers départementaux ont fait un point sur la situation sanitaire par visioconférence avec le Professeur Jean Sibilia, Doyen de la Faculté de Médecine de Strasbourg. Il a rappelé l’absolue nécessité de poursuivre les mesures barrières sachant qu’à ce jour, nul n’est en mesure de dire si nous allons subir une deuxième vague du virus et qu’aucun vaccin ne sera découvert au mieux avant 2021. Une extrême prudence reste donc de mise notamment à l’égard des populations exposées (médecins, travailleurs du quotidien sur le terrain…) et des plus fragiles de nos concitoyens. Brigitte Klinkert a profité de son intervention pour rendre, au nom de tous les Conseillers départementaux haut-rhinois, un vibrant hommage aux soignants et plus particulièrement aux étudiants en médecine pour qui le combat contre le virus a été « un véritable parcours initiatique contre l’adversité. » 
Suivant en cela le Professeur Sibilia, elle en appelle à un front commun de solidarité alsacienne, loin des querelles partisanes, pour que toutes les forces en présence continuent à se mobiliser, en Alsace et au-delà des frontières, pour lutter efficacement contre le virus.

La poursuite du travail de l’Assemblée est plus que jamais vitale dans un contexte de sortie progressive du confinement et de retour d’une vie sociale et économique encore très partielle.

Témoignant d’une grande solidarité aux acteurs économiques, associatifs et institutionnels, les élus départementaux ont adopté ce vendredi 15 mai un second plan d’urgence de grande ampleur pour soutenir toutes les forces vives locales, dans tous les champs de responsabilité de la Collectivité.

pdf